Les veines de l’épicéa de résonance du Risoud

350 ans, la veine la plus serrée pour un bois très léger et très vibrant

Un climat rude et un sol très pauvre, c’est la combinaison dans la Forêt du Risoud pour obtenir un épicéa de résonance de 350 ans alors qu’ils atteignent généralement l’âge de 180 ans dans d’autres régions. Ceci est un trésor pour le luthier-guitarier. Lui, qui devra allier légèreté pour obtenir la table d’harmonie au meilleur son et rigidité pour qu’elle puisse supporter la traction des cordes qui est d’environ 80 kg sur la table d’une guitare folk. Aucune marge de sécurité dans l’épaisseur de ces barres n’est possible, sinon au détriment du son de l’instrument. Ainsi, l’épicéa de résonance de la Forêt du Risoud, la plus grande d’Europe d’un seul tenant, permet de réaliser des guitares au son extrêmement précis et puissant.

Lien sur le cueilleur d’arbres

Présentation Distribution