Les montres à répétition-minutes

La montre à répétition-minutes a été inventée avant l’électricité dans le but de faire « sonner » l’heure de nuit. Ainsi, en appuyant sur un poussoir ou en tirant sur un armeur, la montre donne à l’aide de deux ou trois timbres les heures, les quarts et les minutes. A l’époque, on parlait de montres de poche. Aujourd’hui, ce sont des montres-bracelets, donc plus petites, avec plus de complications donc moins d’espace et très souvent étanches. Il y a beaucoup moins d’air mis en vibration et une moins bonne transmission de cette vibration à l’extérieur de la montre. On souhaiterait parfois entendre de manière plus conséquente la sonnerie de la montre. Les supports de résonance JMC, construits à l’aide de l’épicéa de résonance et de techniques de lutherie, sont des instruments à part entière, où la montre devient musicienne. Le but n’est pas uniquement d’amplifier le son, mais de le rendre plus rond, plus chaleureux et plus précis et de dévoiler toute la subtilité de la sonnerie. De cette façon, tous les sons et tous les détails sont amplifiés. Le support de résonance révèle toute la beauté et la splendeur de la sonnerie des montres à répétition-minutes pour l’enchantement de tous les collectionneurs.

Distribution