Questions fréquemment posées autour du Soundboard JMC

Qu’est ce qui est différent par rapport aux haut-parleurs traditionnels ?
Les haut-parleurs génèrent une onde focale et il en faut deux pour se situer à l’intersection des deux ondes. Le Soundboard quant à lui génère une onde omnidirectionnelle. L’auditeur peut se situer proche, comme éloigné, ou encore dans un autre espace ouvert et il percevra la musique avec la même qualité. Le Soundboard est réalisé dans la lignée des instruments de musique qui nous jouent la musique. L’impression est celle du concert, avec présence, précision et une rondeur du son. La musique est entendue et ressentie dans toutes ses dimensions.

Comme se donne l’effet stéréo ?
Les deux signaux des deux canaux se mélangent physiquement au niveau de la membrane. Au niveau du rendu, avec la présence de la musique générée par le Soundboard, plus qu’une stéréo, on pourrait parler de son en 3 dimensions, où l’auditeur est littéralement emballé ou immergé dans le climat musical.
Si on a moins de panoramisation que dans un système conventionnel, on a par contre davantage de plans sonores, de profondeur de champ.

Y a-t-il suffisamment de basses ?
Oui, à l’instar d’un instrument de musique comme le piano, les basses générées de manière naturelles sont présentes. Comme la guitare à la table en épicéa de résonance qu’il faudra jouer régulièrement durant 3 ans pour qu’elle développe tout son potentiel, le Soundboard enrichira encore ses fréquences au vu du nombre d’heures d’écoute et de vibrations. Le positionnement du Soundboard peut favoriser l'émission des basses, par exemple dans une installation en angle.

Où est la caisse de résonance ?
On pourrait imaginer que la pièce toute entière devienne caisson de résonance et le Soundboard possède le rôle de membrane vibrante.
Malgré qu’on puisse lire au sujet de la caisse de résonance qu'elle permet d'amplifier le son, en fait, elle permet surtout d'entendre toutes les fréquences émises par la table d'harmonie en réduisant le court-circuit acoustique inhérent à la mise en vibration d'une membrane. En plus, les matériaux dont elle est construite influent grandement sur son timbre, ce qui est une mauvaise chose en ce qui concerne le Soundboard, raison pour laquelle on l'a réduite à un capot totalement amorti.

Les Soundboards sont-ils tous identiques ?
Leur fabrication est la même. Toutefois, ils sont tous un peu différents car construits à partir d'un matériau vivant : l'épicéa. Comme les instruments de musique, ils vont chacun suivre une évolution qui dépendra à la fois du lieu où ils seront installés, de la musique qu'ils seront amenés à jouer et des gens pour qui ils joueront.

Quel matériel doit-on associer au Soundboard ?
Le Soundboard a besoin de suffisamment d'énergie pour révéler tout son potentiel. Une amplification de 2 fois 80 watts sous 8 ohms est un minimum. Il est clair que plus le signal injecté est de grande qualité, et plus le Soundboard sera apprécié. Cet instrument révèle tous les détails de vos sources. Par conséquent, il faut être attentif à la qualité de celles-ci (CD, lecteur, Ipod, compression mp3).

Quel est le meilleur positionnement pour mon Soundboard ?
Le Soundboard se fixe habituellement à plat contre un mur, son axe étant situé à 1,5 mètres du sol environ. Il ne faut pas si possible le fixer trop haut, car on y perd un sentiment de proximité, voire de complicité avec lui. En angle, il générera plus de graves, alors que sur un pied, éloigné d'un mur, il en émettra moins.

Comment installer mon Soundboard ?
Le Soundboard est très simple d’installation. Quatre vis et tampons (à adapter en fonction du matériau) au mur pour le support suffisent. Pour le relier, il est conventionnel. Il suffit de relier les canaux gauche et droit de l'ampli aux bornes situées sur l'arrière du Soundboard, comme des haut-parleurs traditionnels.

Comment dois-je prendre soin de mon Soundboard ?
Il devrait être idéalement situé dans un environnement à hygrométrie constante avec un minimum de 35 %. Il va encore évoluer en fonction du type de musique écoutée et du nombre d’heure d’écoute. Le bois a été spécialement sélectionné, cueilli en fonction de la saison et de la lune ; il a ensuite été laissé à l’air libre durant environ 5 à 8 ans pour séchage et stabilisation. Finalement, nous avons reconstitué à l’atelier un local de stockage aux conditions ultra-sèches avec 12 % d’hygrométrie. Ainsi, le Soundboard ne risque pas de fendre s’il n’est pas exposé en plein soleil, en-dessus d’un radiateur ou encore d’une cheminée.
Pour le nettoyer, un chiffon humide suffit. Il ne faut en aucun cas utiliser un produit contenant du silicone, comme c'est le cas pour beaucoup de produits d'entretien pour le bois.

Quelle est la garantie offerte ?
JMC Lutherie offre une garantie de 2 ans sur les Soundboards ainsi qu’une garantie d’effet de 5 ans sur la membrane pour autant que le Soundboard ait été entretenu convenablement.

Distribution